Herbert Distel

*07.08.1942 Bern BE

Home place(s)
Hochwald SO
Activity(ies)
Künstler:in
Genre(s) of picture
Kunst mit Fotografie,
Film
Work location(s)
Bern BE ~1979 – 1994
Genova ITA 1986 – 1989
Campiglia Maritima ITA 1995 – 2005
Katzelsdorf AUT 2005 –

Biography

Herbert Distel est l'une des figures principales de la scène artistique bernoise des années 1960-70. Né à Berne où il passe son enfance, Herbert Distel se rend ensuite à Bienne pendant deux ans pour suivre les cours de dessin de l'artiste Fridolin Müller à l'Ecole des arts appliqués. De 1963 à 1964, il séjourne à Paris et apprend la technique de la lithographie à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts. Il rentre ensuite à Berne, y installe son atelier et devient membre du groupe d'artistes «Bern 66».
La fin des années 1960 marque le début de la reconnaissance de son travail tant au niveau national qu'international. En 1969, il reçoit le Prix de sculpture à la Xe Biennale de São Paulo et lance l'année suivante son premier projet phare intitulé «Projekt Canaris». Dans les années 1970, il participe à de nombreuses expositions et acquiert une renommée internationale grâce à sa deuxième œuvre majeure «Das Schubladenmuseum» (1970-1977) qu'il présente notamment à la Documenta 5 de Kassel (1972), mais aussi à Jérusalem, à New York, à Los Angeles ou encore à Londres. Au début des années 1980, il aborde la photographie.
De 1985 à 1987, Distel suit à Berlin les cours de dramaturgie et de direction d'acteurs donnés par les réalisateurs polonais Krzysztof Kieślowski et Edward Zebrowski. En 1993, il réalise, en collaboration avec Peter Guyer, sa troisième œuvre capitale, «Die Angst die Macht die Bilder des Zauberlehrlings», vidéo de 18 minutes qui confirme son succès international et qui lui vaut plusieurs prix.
De 1994 à 2005, l'artiste s'installe avec sa femme en Toscane, puis il déménage en Autriche, à Katzelsdorf, où il vit encore aujourd'hui.

1969, São Paulo, Preis für Skulptur der X Bienal de São Paulo.
1994, Baden-Württemberg, Deutscher Videokunstpreis (Sonderpreis).
1994, Bern, Studienprämie Bundesamt für Kultur.
1994, Bern, Berner Filmpreis.

1962, Kiefer-Hablitzel-Stiftung, Stipendium.
1965, Eidgenössisches Kunststipendium.
1966, Kiefer-Hablitzel-Stiftung, Stipendium.
1967, Kiefer-Hablitzel-Stiftung, Stipendium.
1967, Louise Aeschlimann-Corti, Stipendium.

Literature & Sources

Locations